Diar Echems (Maisons du soleil)
Post-it posés sur une table lumineuse (157 x 101,5 cm) sur laquelle est dessiné un terrain de football, 9 coupures de presse fictionnelles, adhésif,  2013-2014
Commissioned for The Mosaic Rooms/A.M. Qattan Foundation by aria (artist residency in algiers), 2013-2014. Supported by Arts Council England.
Texte

Ce projet s’inspire d’une série d’émeutes qui ont opposé les habitants de la cité Diar echems (Maisons du soleil) à Alger aux forces de l’ordre en octobre 2009. Les violences ont éclaté après l’intervention des forces de l’ordre venus évacuer des baraques de fortune construites sur un terrain de football adjacent à la cité.Les conditions difficiles et le manque d’espace dans les petits logements de cette cité surpeuplée ont poussé les habitant à tenter de squatter le stade municipal pour se loger, le transformant à terme en bidonville.Cet espace sensé être un terrain de jeu est devenu un terrain d’enjeux. Par cette tentative d’occupation du stade on assiste au déplacement de l’espace privé dans l’espace public.Les post-its disposés sur la table lumineuse et sur les quels sont inscrits des listes de choses pouvant être contenues dans un logement précaire et le nombre de personnes pouvant y habiter, reconstituent un possible plan de bidonville qui aurait pu être construit sur le terrain de football.